Taux d’intérêt d’un prêt immobilier: définition et mode de calcul

Tous les projets immobiliers exigent un grand investissement, aussi bien un investissement financier que temporel. De ce fait, pour construire sa maison, la majorité des personnes ont recours au prêt immobilier. Nul n’est sans connaître que l’octroi d’un prêt immobilier demande également le paiement d’un taux d’intérêt en plus du prêt en question. Mais, qu’est-ce qu’on entend par taux d’intérêt d’un prêt immobilier? Comment se calcule le taux d’intérêt d’un prêt immobilier?

La définition d’un taux d’intérêt d’un prêt immobilier

L’intérêt immobilier est défini comme étant la somme qu’un débiteur doit absolument payer à sa banque pour avoir un prêt immobilier. Quand l’intérêt immobilier est formulé en pourcentage de la somme empruntée, il est appelé taux d’emprunt immobilier. Ainsi, le taux immobilier se résume au montant du prêt du capital dont l’emprunteur a besoin pour réaliser son projet immobilier. Ainsi, si l’on emprunte une somme de 100 000 € sur une période de deux ans, avec un taux de prêt fixe de 5 %, le débiteur doit rembourser une somme de 52 500 € par ans. Par conséquent, l’intérêt immobilier concerne le capital que le débiteur doit à la banque ainsi que la rémunération que la banque reçoit en échange du capital qu’elle a prêté.

Le mode de calcul du taux d’intérêt d’un prêt immobilier

Le taux d’intérêt d’un prêt immobilier se calcule sur la base de plusieurs facteurs qui impacteront sur le taux effectif global. Le premier facteur concerne le taux d’intérêt de la banque, autrement dit, la valeur de l’argent qui dépend généralement de l’évolution des taux monétaires. Dans 90% des cas, ce taux est fixe, mais il peut également être variable. Outre la politique commerciale de l’établissement financier, le taux d’intérêt d’un crédit immobilier se base également sur l’emplacement géographique de la maison que le débiteur souhaite acquérir. La durée de l’emprunt influe également sur le taux d’intérêt. En effet, plus elle sera longue, plus le taux d’intérêt sera élevé. Le profil du débiteur joue également un rôle important sur le calcul du taux d’intérêt : situation professionnelle et personnelle, taux d’endettement, etc. Hormis le profil de l’emprunteur, les conditions du marché influent également sur le taux d’intérêt immobilier. Enfin, la banque demande également des frais de dossier qui sont mis dans le mode de calcul du taux d’intérêt.

Les garanties pour avoir un prêt immobilier

Pour solliciter un prêt immobilier, l’emprunteur doit donner à la banque deux types de garanties. Tout d’abord, il y a l’assurance emprunteur qui assure le paiement du prêt en cas de souci de santé : arrêt de travail, maladie, invalidité, etc. L’assurance emprunteur est obligatoire, mais le débiteur peut choisir le contrat qu’il souhaite, à condition de répondre aux exigences de la banque. Quant à la deuxième garantie, c’est l’hypothèque ou la caution. C’est une couverture pour l’établissement financier si l’emprunteur n’arrive plus à payer. Il est important de souligner que si la caution n’est pas utilisée durant la période du crédit, il peut être remboursé partiellement à l’échéance du prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *