Procéder au carrelage, les choses à retenir avant l’exécution

Dans la construction d’une maison, toutes les choses doivent suivre les règles de l’art. Du gros œuvre à la finition, il est important d’appliquer les normes de construction afin de pouvoir bénéficier d’une meilleure sécurité. Le revêtement est une étape comprise dans la finition. Il est important de bien choisir celui qui vous convienne. Le carrelage est un excellent choix. Sa mise en œuvre nécessite quelques étapes. Pourtant, il existe des choses à éviter avant de procéder au carrelage

Les problèmes possibles d’être rencontrés sur le carrelage

Dans la réalisation d’une pièce, le carrelage du sol est une étape importante. Les travaux de carrelage se repartissent en la préparation, la pose et la finition. Il est possible de poser vous-même le carrelage d’une pièce de votre maison. Mais, il faudra bien avoir des compétences. Des malfaçons peuvent survenir et conduisent à de sinistres dans le bâtiment. D’abord, des joints mal posés impliquent la fissuration du carrelage. Ce dernier risque de ne pas tenir sur son support si vous n’avez pas mis suffisamment de matière. Si la taille de joint n’est pas respectée, certains carreaux risquent de se briser. Ensuite, les carreaux peuvent se décoller si vous n’avez pas utilisé suffisamment de colle. Dès fois, cela est dû à cause du mal usage de la colle. Il faut se renseigner sur le mode d’emploi de la colle. Après, un mortier de pose trop épais risque de briser le carrelage.

Si cette chape n’est pas parfaitement effectuée, il est possible qu’un retrait différentiel apparaisse. Cela conduit à une fissuration et même une rupture des carreaux. Enfin, la pose précipitée des carreaux peut mener à un sol déformé. Le retrait du carreau se produit après sa pose. Si vous l’exécutez rapidement, vous n’obtiendrez pas un sol plane et horizontal.

Les points à respecter avant l’exécution

Un carrelage mal posé entraîne des risques sur l’étanchéité. Il est important de faire attention à certains points avant de procéder au carrelage. Les matériaux et produits utilisés doivent être de bonne qualité et suivre la norme NF. Faites confiance à une société de maintenance industrielle pour vos matériels et matériaux. D’abord, il faut faire le bon choix sur le type de pose. Droite, diagonale ou en damier, vous êtes libre de choisir. Il est, également, essentiel d’avoir une bonne technique de pose. Avant d’exécuter le carrelage, préparez bien la chape. Il faut qu’elle soit totalement sèche. Une chape trop fraîche entraînera le détachement des carreaux. Ensuite, il faut que la surface à carreler soit plane, plate et régulière. Il n’est pas convenable de l’aplanir lors de la pose de votre carrelage. Pourtant, une irrégularité dans la chape se rattrape par du mortier. Si vous procéder à une rénovation, nettoyez et dégraissez les anciens carrelages avant d’appliquer les nouveaux.

En cas d’ignorance de ce détail, le carrelage risque un détachement. Puis, il faut tracer les repères pour le plan de pose. Il consiste à la détermination de la disposition des carreaux afin d’avoir un aspect esthétique. Enfin, il faut disposer de tous les matériels nécessaires à la réalisation de carrelage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *